Dans la tempête, Sarri a gardé le cap et envoyé un message. Il a d'abord puni Kepa, en lui préférant Caballero dans les buts. Le jeune gardien avait refusé d'être remplacé dans les dernières minutes de la finale de la Coupe de la Ligue perdue dimanche, Sarri se devait d'envoyer "un message" en le sanctionnant.

Sur la pelouse de Stamford Bridge, c'est plutôt entre les poteaux de Tottenham que ça a flanché. Lloris a connu une soirée atroce, provoquant la chute des "Spurs" en seconde période. Juste avant l'heure de jeu, Pedro a réalisé un exploit personnel, débordant sur son aile droite avant de tromper Lloris, d'un tir entre les jambes dans un angle fermé.

A la 84e minute, Trippier a marqué contre son camp après une incompréhension avec le portier français alors qu'il n'y avait pas danger. Pour Tottenham, c'est un coup dur. Après le revers contre Burnley samedi (2-1), les voilà battus et loin derrière les leaders...

Eden Hazard, assez discret, a disputé une heure de jeu et Toby Alderweireld n’a pas quitté la pelouse. Jan Vertonghen, de son côté, souffrait d’une petite blessure et était absent.

Au général, Liverpool (69 points) devance donc toujours Manchester City (68). Suivent Tottenham (60), Arsenal (56), Manchester United (55) et Chelsea (53).

 

rtbf.be

Christian Bracconi a été nommé entraîneur de l'Excelsior Virton, annonce le club de Division 1B sur son site internet. Le technicien français de 59 ans remplace l'Allemand Dino Toppmöller, qui a quitté son poste lundi.

Ancien joueur de Bastia et Metz, Christian Bracconi n'en est pas à sa première expérience en Proximus League. L'ancien coach de Metz, Bastia, Ajaccio et Sochaux, était arrivé à Tubize en 2017 comme adjoint de Sadio Demba et était devenu T1 après le départ de Demba en novembre 2017. Il a quitté Tubize à la fin de la saison dernière à la suite de la relégation du club en D1 amateurs.

Toppmöller a connu un excellent début de saison à Virton. Sous la direction de l'ancien T1 de Dudelange, Virton a joué la première place de la première période jusqu'au dernier match, dans un duel direct avec l'OH Louvain. Depuis le début de la deuxième période, les choses se sont toutefois beaucoup moins bien passées: Virton n'a pu obtenir que deux points sur les neuf mis en jeu.

Virton se rend au Beerschot samedi pour le compte de la 4e journée de la deuxième période de D1B.

rtbf.be

21 joueurs utilisés, dont 5 transferts, Philippe Clement a procédé à une large revue d’effectif face au Lokomotiva Zagreb. A deux semaines du coup d’envoi théorique (le championnat pourrait être postposé en raison de suites du Footgate) de la saison, le nouveau coach du FC Bruges tâtonne encore même s’il semble décider à importer son 4-3-3 genkois en Venise du Nord.

Les fans "blauw en zwart" présents à Deinze ont pu découvrir les défenseurs Eduard Sobol (71 minutes), Odilon Koussounou et Simon Deli (une mi-temps chacun). L’ailier sénégalais Amadou Sagna (45 minutes) et l’attaquant nigérian David Okereke (28 minutes) ont aussi fait leurs débuts brugeois.

Face à Zagreb, équipe croate de milieu de tableau, le Club s’est contenté d’un partage (1-1). Hans Vanaken a ouvert le score d’une tête précise avant que le Lokomotiva ne rétablisse l’égalité juste avant la pause sur penalty. Les Brugeois ont encore manqué quelques occasions.

Des détails qu’il faudra tenter de régler lors des deux prochains amicaux contre l’Union (15/07) et le Sporting Portugal (19/07).

rtbf.be

Le coach des Belgian Lions Dario Gjergja a communiqué mardi une présélection de 24 joueurs en vue du dernier match des pré-qualifications pour l'Euro 2021 de basket qui se disputera face à l'Islande le dimanche 24 février (15h15) à la MonsArena.

 

"Les Belgian Lions se rassembleront à partir du lundi 18 février pour un stage de trois jours à Ostende. Ce seront avant tout les jeunes Lions qui seront alors passés en revue par Dario Gjergja, ses assistants Thomas Foucart et Frédéric Wilmot et le staff médical", indique la fédération dans un communiqué.

A l'issue du stage, les Belgian Lions joueront un match d'entraînement face à Ostende le mercredi 20 février à 18h00 au Versluys Dôme.

A partir du vendredi 22 février, la préparation en vue du match contre l'Islande se poursuivra à Mons, cette fois avec la sélection définitive.

La Belgique, auteur d'un 3 sur 3 dans ces préqualifications, est déjà assurée de disputer les qualifications pour l'Euro, qui démarreront en novembre. Les Belges visent une qualification pour un cinquième Euro d'affilée.

La présélection des Belgian Lions: Thomas Akyazili, Vrenz Bleijenbergh, Noé Botuli, Haris Bratanovic, Servaas Buysschaert , Simon Buysse, Tito Casero, Seppe Despalier, Niels Foerts, Tim Lambrecht, Sander Van Caeneghem, Thomas Van Ounsem, Ismael Bako, Khalid Boukichou, Pierre-Antoine Gillet, Vincent Kesteloot, Alex Libert, Jean Salumu, Loic Schwartz, Quentin Serron, Jonathan Tabu, Kevin Tumba, Sam Van Rossom, Hans Vanwijn.

 

rtbf.be

Victorieuse 2-1 de Porto, mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions grâce à un doublé de sa nouvelle idole Nicolo Zaniolo, l'AS Rome a pris un petit avantage en vue de la qualification, fragilisé par son incapacité à conserver un résultat.

Annoncé très ouvert dès le tirage au sort, ce 8e de finale l'est toujours après la première manche, notamment parce que la Roma n'a pas su garder ses deux buts d'avance, un défaut devenu une constante de sa saison.

Porto, qui n'avait alors à peu près rien fait du match, a en effet calmé le Stade Olympique avec un but signé Adrian Lopez (79e, 2-1), à la réception d'une volée ratée de Tiquinho Soares miraculeusement changée en passe décisive.

Auparavant, la soirée avait été celle de Nicolo Zaniolo, le jeune (19 ans) milieu de terrain offensif de l'AS Rome, qui est en train de s'écrire un destin incroyable cette saison.

L'année dernière à la même époque, il jouait devant quelques dizaines de spectateurs des matches de championnat de jeunes avec l'Inter Milan.

Mais, mardi, deux fois buteur, il est allé deux fois sous la Curva Sud recevoir l'ovation de tifosi qui commencent à voir en lui une nouvelle incarnation de Francesco Totti.

A la 70e minute, Zaniolo a d'abord ouvert la marque d'une bonne frappe croisée après un joli travail de Dzeko dans la surface, récompensant la domination des Italiens, plus actifs.

Six minutes plus tard, c'est encore lui qui a suivi pour reprendre une frappe de Dzeko repoussée par le poteau de Casillas.

Conceiçao met l'ambiance

Après une série de prestations toujours plus convaincantes en Serie A, Zaniolo, qui n'avait avant cette saison que sept matches de Serie B comme expérience professionnelle, a donc également marqué son territoire à l'étage du dessus, en Ligue des Champions.

A l'Inter Milan, qui l'a laissé filer cet été comme une sorte de bonus sans grande importance dans le cadre du transfert de Nainggolan, on doit se pincer pour y croire et s'en mordre les doigts.

Avant l'apparition de la comète Zaniolo, le match avait été plutôt terne et sans frisson entre deux équipes sorties sans trop de problèmes de groupes assez faciles.

Il a tout de même été marqué par l'animosité manifeste entre l'entraîneur de Porto Sergio Conceiçao, ancien joueur de la Lazio, et tout ce qui porte les couleurs jaune et rouge de la Roma.

Dans une ambiance de derby, Conceiçao s'est ainsi embrouillé avec son homologue Eusebio Di Francesco en bord de terrain, alors que, dans le parcage portugais, des tifosi sortaient des banderoles "Forza Lazio" et des maillots de l'ancien capitaine de l'autre club romain Paolo Di Canio.

Mais sur la pelouse, pas grand-chose. La première demi-heure a été égayée par une frappe molle de Pellegrini (27e), une autre de Francisco Soares côté Porto (30e) et une demande d'appel à la VAR pour une main supposée de Pepe (21e).

Pour le reste, tout n'a été qu'imprécision et même le point culminant de la première période, une lourde frappe de Dzeko sur le poteau après un crochet sur Pepe (38e) n'était pas particulièrement bien joué.

Le match retour reste en tous cas incertain. Le talent de Zaniolo ne l'est plus.

rtbf.be